Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martine MAZURAIS - Généalogiste familiale professionnelle

Le bûcheron

Autrefois, le bois était essentiel. C'est la raison pour laquelle le bûcheron tient une place importante dans les campagnes.
L'exploitation du bois a conduit à la pratique d'un certain nombre de métiers : élagueur, résinier, charbonnier, etc...
Quant aux bûcherons, ce sont des professionnels qui travaillent à l'abattage et au débit. Ils sont souvent peu considérés et très mal payés. Ils vivent généralement dans les bois car les lieux de coupe sont éloignés des villages. Ils s'y installent avec leur famille et construisent la "loge" avec des branches, des rondins et de l'écorce. L'abattage se fait en hiver de fin octobre à mi-avril. Ils sont payés au rendement et travaillent bien souvent en équipe. Ils changent de campement en fonction des coupes de bois.
Il faut noter que toute la famille participe au travail. Bien souvent, certains garçons, dès 12 ans, deviendront bûcherons à la suite de leur père.
Au fil des années, on remarquera une exploitation plus rationnelle des massifs forestiers : la futaie, c'est pour les charpentes, bateaux, mobilier, etc ; les taillis, c'est pour le charbon de bois, bois de chauffage.
Les exploitants des forêts (état ou grands propriétaires) vendent les coupes par adjudications sur les lieux.
Il faut considérer plusieurs étapes dans le travail du bûcheron :
- l'abattage
- l'ébranchage
- l'émondage
L'arrivée de la tronçonneuse, entre autres, mettra un terme au métier de bûcheron traditionnel. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'était le métier d'un de nos ancêtres bretons, je crois ?
Répondre
M
Sosa n°32