Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martine MAZURAIS - Généalogiste familiale professionnelle

La médaille de Sainte-Hélène

La médaille de Sainte-Hélène

C’est bien plus tard que Napoléon III institue une décoration pour les combattants de la Grande Armée (décret du 12 août 1857). Elle prend alors le nom de Médaille de Sainte-Hélène et sera remise aux militaires, encore en vie, qui auraient participé, sous le drapeau français, aux guerres entre 1792 et 1815.

Environ 405000 médailles ont été décernées.

Pour l’obtenir, il faut justifier de ses états de service dans les armées de la République ou de l’Empire et ainsi avoir une attestation permettant d’en faire la demande.

Cette décoration est composée d’une médaille ronde en bronze avec une couronne impériale en haut de laquelle s’attache le ruban, et est entourée d’une couronne de lauriers.

Sur une face, on y voir le profil de Napoléon 1er avec l’inscription «Napoléon 1er Empereur» et sur l’autre face, on peut lire «A ses compagnons de gloire sa dernière pensée, Sainte-Hélène, 5 mai 1821», et aussi «Campagnes de 1793 à 1815».

Le ruban, quant à lui, fait 3,8 cm de large. Il est de couleur vert avec 5 raies verticales de couleur rouge de 1,8 mm de large.

Elle était accompagnée d’un diplôme nominatif.

D’ailleurs, deux de mes ancêtres s’en sont vus remettre une.

Pour l’un d’eux, un article lui est consacré

Vous pouvez vous rendre sur ce site pour découvrir si l’un de vos ancêtres est médaillé de Sainte-Hélène.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article