Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Martine MAZURAIS - Généalogiste familiale professionnelle

La couturière

Pendant longtemps, seuls les hommes ont le droit d’habiller les hommes et les femmes.

En fait, ce sont les lingères qui font office de couturière pour rapiécer les vêtements.

Plus ou moins dans l’illégalité, certaines femmes commencent à créer des vêtements pour femme, principalement des dessous. Mais si leurs confrères hommes portent plainte, elles risquent des amendes et de se faire saisir leur tissu et autre matériel.

Ce métier de couturière mettra du temps à s’imposer contrairement au métier de fileuse ou de dentelière qui ont toujours été reconnus.

C’est vers le milieu du 17ème siècle que ces femmes sont appelées «Couturières». Et peu à peu, elles finissent par se faire une clientèle et la corporation voit le jour en 1675.

A la campagne, elles sont souvent employées à la journée et suivant les saisons, leur travail varie.

A partir du 19ème siècle, elles peuvent travailler dans des ateliers.

L’invention de la machine à coudre facilite leur travail.

Par la suite, avec l’arrivée du prêt-à-porter, l’emploi d’une couturière se raréfie et on les retrouve principalement dans le milieu de la haute-couture ou comme retoucheuse dans les magasins.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article